Mélie Saliou, élève de 4C, s’est exercée - comme l’ensemble de ses camarades - à parodier, voire presque pasticher, les célèbres Stances de Rodrigue tirées du Cid, pièce de Corneille (voici un lien si vous voulez les découvrir).

Son travail est d’une si belle qualité que nous ne pouvions que les partager avec vous tous. Qui plus est, il résonne avec l’actualité et les dilemmes qui jaillissent à l’heure du déconfinement. Je vous laisse le découvrir…

E. Aubert

Mon dilemme



Après deux mois de confinement, privée de tant de gens, de sorties et de joies,
Voilà que deux tentations en un seul dilemme s’offrent à moi :
Séjourner chez mes grands-parents ou profiter de moments joyeux avec mes amies ?
Je ne sais que choisir… Ô espoirs refoulés et contraires envies !
Visios et messages ne suffisent pas à combler l’absence éternellement !
Dans tous les cas des personnes et des lieux me manqueront cruellement…

Promesse d’ailleurs, de tendresse et de journées trépidantes avec des êtres chers !
J’ai tellement envie de jouer avec ma Nanou et d’aller me baigner au bord de la mer,
D’entendre le rire de nounours de mon Papo et d’enchainer les jeux de société.
Revoir mes grands-parents si longtemps loin de moi, cela vaut toutes les amitiés !
La famille est un lien plus fort que tout et une source de bonheur inépuisable !
Comme un parfum de vacances, les retrouvailles seront inoubliables…

Mais comment négliger mes chères amies du collège qui m’ont tant manqué ?
Impossible de renoncer aux sorties amusantes dans des parcs fougerais !
Soif de reconquérir notre territoire en riant suite à ce temps de confinement.
Ô les calories perdues en footing ou en vélo si vite récupérées en goûters gourmands !
Tant de fous rires et de confidences surpassent le temps auprès des « vieux » !
Comme on dit « On choisit ses amis, pas sa famille » et c’est tellement précieux !

Honte et désarroi ! Mais comment ai-je pu laisser triompher cette part d’égoïsme en moi ?
Comment ai-je pu douter ? C’est aux miens que je dois la priorité, la tendresse et la foi !
J’ai toute la vie pour profiter de mes amis tandis que ma famille est si loin et vieillit…
Je souhaite graver autant de moments partagés que possible dans mon esprit.
C’est décidé « demain dès l’aube je partirai » retrouver mes grands-parents impatients !
Et ce voyage pour moi sera comme une passerelle vers mes souvenirs d’enfant…

Mélie Saliou