Deux classes de 4e ont participé à un concours d’actualité organisé par Ouest France et le CLEMI (Centre de Liaison de l’Enseignement et des Médias de l’Information). Les 4A sont lauréats !

Cliquez sur l’image pour découvrir la vidéo

Info ou intox ?

Dans le cadre de l’éducation aux média, deux classes de 4e ont participé à un concours organisé par le CLEMI [1], qui dépend du rectorat de Rennes, et Ouest France.

Un thème est donné chaque année aux classes qui s’inscrivent au concours. Cette année il s’agissait de créer deux reportages utilisant deux média différents sur le thème « info/intox ».

Une démarche de questionnement

Leurs professeurs ont utilisé le support d’un voyage scolaire sur l’île de Tatihou en Normandie pour amener les élèves à réfléchir aux sources d’une information. Pour cela, Madame Debled, professeure d’histoire-géographie, a créé un faux tweet signé « Syrie La Nouna » et qui affirmait que l’animateur avait mangé une huître laiteuse et qu’étant allergique au lactose il était tombé malade. Profitant de l’environnement ostréicole de l’île de Taihou, des scientifiques qui travaillaient sur l’île, des connaissances de Mme Clérivet, l’infirmière du collège, ainsi que de la complicité de notre cheffe d’établissement madame Joubaire, les élèves ont réfléchi à la façon de vérifier cette information.

Premier étonnement à la lecture du tweet : sans même avoir vérifié l’information, 50% de la classe l’aurait retweeté immédiatement.

Après avoir vu comment vérifier la véracité d’une information avec Mme Bannier, professeure de français et Mme Debled, les élèves ont noté toutes les questions qui leur venaient à l’esprit, puis ils ont identifié toutes les personnes compétentes pour les aider à faire la part du vrai et du faux. Une ostréicultrice, un scientifique, leur professeur de SVT, M Le Dorze, l’infirmière du collège, leur principale de collège ont été contactés par les élèves de 4e A. Les questions ont révélé rapidement l’absence de lien entre le lactose et le « lait » des huîtres ainsi que l’absence de connaissances de leur source « Syrie La Nouna » sur cette question. La documentaliste du collège, Mme Gougay, avait préparé des documentaires sur le sujet, ce qui a contribué à forger leur certitude sur le sujet : cette info était une intox.

La réalisation d’une production

Le reportage qui a été primé a été réalisé grâce à une application, Tellagami, qui a permis à tous les élèves d’enregistrer leur voix incarnée par un avatar animé. Ils ont retracé leur parcours de recherche pour arriver à la vérité et en ont tiré les 9 étapes de vérification de l’information, depuis sa source jusqu’à diffusion.

Les élèves ont pu ainsi traiter le thème de français du cycle 4 « Informer, s’informer, déformer » et travailler en Histoire / géographie, L’EMI, l’Education aux Media et à l’Information.

L’objectif est évidemment d’apprendre aux élèves à s’informer en ayant un esprit critique sur les informations dont ils sont abreuvés quotidiennement.

Cliquez sur l’image pour découvrir la vidéo

La bonne nouvelle !

Les élèves ont appris avec beaucoup de plaisir et de fierté qu’ils faisaient partie des quelques groupes lauréats. Ils se rendront mercredi 6 juin à Rennes pour rencontrer les autres classes lauréates, et, nous l’espérons, monter sur le podium !

Bravo aux 4es 4 !

Revoir les photos du séjour à Tatou.

[1Centre de Liaison de l’Enseignement et des Médias de l’Information